Texte

BRUNSHAUSEN. La troisième exposition inaugurée cette année le 21 Avril 2018 dans la galerie du Kunstkreis Kloster Brunshausen avec des œuvres du peintre de Heiligenstadt Uta Oesterheld-Petry a été bien fréquentée. Apres le salut et les mots d’introduction du président du groupe d’art Dr. Joachim Hesse a présenté l’exposition à la scientifique culturelle Julia Hinz, fille de l’artiste

“Le titre ‘Métamorphoses’ sonne mystérieux, annonce des changements, des métamorphoses, des déformations, donne une idée du familier et de l’étrange”, a déclaré l’orateur. Elle est entrée dans la carrière artistique du peintre, l’étude au Burg Giebichenstein Art Collège à Halle an der Saale, où l’étude de la nature avait un rôle important qui façonne encore la vision du monde et le travail de l’artiste aujourd’hui.

Elle est organisé dans les réseaux Kunstwestthüringer eV, GEDOK Basse-Saxe Hanovre – la communauté des artistes et sponsors artistiques – et le BBK Kassel Nordhessen – l’Association fédérale des artistes visuels.

Elle aurait présenté son travail dans un certain nombre d’expositions individuelles thématiques et de nombreuses expositions de groupe, par exemple & Heiligenstadt, Kassel, Göttingen et Hanovre. “Elle a également participe & ‘exposition” Natur-Mensch “dans le parc national du Harz & St. Andreasberg et” Forever Young “a Schloss Willebadessen et a été nominée pour la deuxième fois pour le prix d’art du parc d’entreprise UPK & Kassel en novembre.

En automne, elle sera représentée à la foire d’art dans la salle Documenta à Kassel. Des expositions personnelles sont également prévues & Schmölln, Mühlhausen et Hanovre

Son objectif principal est la peinture. On peut voir des œuvres à la détrempe à l’huile d’œuf ainsi qu’ä l’huile et à l’acrylique. En arrière-plan du processus de peinture, le dessin leur est essentiel. Dans la mise en œuvre picturale, le figuratif reste parfois clairement reconnaissable, mais dans d’autres œuvres, il se détache également du concret.

Le monotype – un processus d’impression & la main – dans lequel une seule impression est possible à la fois, qui peut ensuite être traitée, complète votre travail pictural avec ses structures idiosyncratiques, parfois aléatoires. Des feuilles graphiques délicates ont été crées sur du papier fait main qui retracent les structures analogues dans le monde des plantes, des animaux et des humains. Ils reflètent la nature anthropomorphique et représentent en même temps la recherche des connexions fondamentales entre tous les êtres vivants.

En plus des œuvres picturales et graphiques, nous voyons également quelques objets dans cette exposition. Des parties érodées des racines de la côte atlantique ou d’Afrique du Nord ont retenu l’attention de l’artiste. A travers le montage, elle souhaite dégager l’essence de ces objets trouves uniques, traduire les gestes qu’ils apportent avec eux. Ils racontent différentes phases de la vie, des voyages, des métamorphoses. Des fragments de grés rouge local fournissent une base pour la sculpture respective.

Jean-Luc Petry a assuré l’arrangement musical de l’après-midi avec ses propres compositions pour guitare et chant dans son français natal. Les paroles de ses chansons chantent les thèmes poétiques de l’exposition, accompagnées de sons de guitare émouvants.

L’exposition est visible jusqu’au 21 mai, les horaires d’ouverture sont les vendredis, samedis et dimanches / jours fériés de 15h ä 17h. Le lundi de Pentecôte 25 mai, dernier jour de l’exposition & 15h, un finissage avec l’artiste est prévu ; son mari Jean-Luc Petry chante des chansons avec des poèmes choisis et les accompagne & la guitare. Le Kunstkreis Kloster Brunshausen invite cordialement toutes les personnes intéressées et se réjouit d’une visite animée avec l’artiste avec entrée gratuite. Contactez Heidrun Hesse au 05382/4385.

rouge

Facebooktwitterlinkedinmail